> Le BILDERBERG et l'EUROPE

 

LE BILDERBERG

 

bilderberg.jpg

 

Rockefeller a présidé à la création du groupe dit de BILDERBERG avec le Prince Bernard des Pays-Bas (qui fut membre de la SS) et Lord Carrington en 1953 ; c’est un club transatlantique réunissant des personnalités importantes des gouvernements et des multinationales européennes et américaines dans le but d’y fonder des politiques communes.

Bill Clinton en 1991 et Tony Blair en 1993 furent invités et dûment "approuvés" par le Bilderberg avant de recevoir les clés du pouvoir, ainsi que le nouveau président de lUE, Hermann Van Rompuy en 2009.

 

-           -           -

 

Bilderberg dans les médias

 

Ce groupe souhaite une confidentialité maximale lors de ses réunions et rares sont les médias « alignés » à avoir entr’ouvert ce dossier brûlant :

 

Le Bilderberg traité par RTLTV 

 

 

Quand la presse évoque ces organisations, c’est pour mieux justifier leur absence totale de transparence au nom de la liberté d’expression ou minimiser leur importance, mais certainement pas pour faire de l’investigation. À chaque fois qu'un grand media approche le Bilderberg, il se soumet au silence des agneaux.

« En 2005, le Financial Times a sorti une histoire classique, à titre préventif, pour minimiser l'importance de ce qu'il qualifie de "théories de la conspiration". En fait, quiconque met en doute le club le plus puissant de la planète est taxé d'être un théoricien de la conspiration. Les "Bilderbergers", comme les lords britanniques ou les députés américains, justifient docilement que ce "club" est "juste un lieu où l'on peut discuter d'idées", qu'il est un "forum" innocent où chacun peut "s'exprimer avec franchise", et autres clichés de la même veine. 

Le "Bilderberger" Etienne Davignon, ancien vice-président de la Commission Européenne, insiste catégoriquement pour dire qu'il "ne s'agit pas d'un complot capitaliste pour diriger le monde". Thierry de Montbrial, directeur de l'IFRI (Institut Français des Relations Internationales) et membre du Bilderberg depuis presque 30 ans, dit qu'il ne s'agit que d'un "club". Le communiqué de presse officiel du Bilderberg 2002, par exemple, a déclaré que "la seule activité du Bilderberg est sa conférence annuelle. Lors des réunions, aucune résolution n'est proposée, aucun vote n'a lieu et aucune déclaration politique n'est émise". Le Bilderberg est seulement "un forum international flexible, informel et non public dans lequel des points de vue différents peuvent être exprimés et une compréhension mutuelle est mise en valeur". Il s'agit en fait de tout ce qui concerne la très louable "relation transatlantique".

 

> (http://questionscritiques.free.fr/Bilderberg/100505.htm)

 

-           -           -

 

Chez Calvi, le Bilderberg, on connaît pas ! :

 

 

 

-          -          -

 

Pour aller plus loin sur les rapports médias / Bilderberg :

 

>  Article de Rue89 sur le Bilderberg  >  Article de Libé sur le Bilderberg

> Vidéo : Patrick Devedjian minimise l’importance du Bilderberg chez Carl Zero


La compilation de documents vidéos sur Bilderberg par HHX02 > http://leweb2zero.tv/video/alfred_27484ba3b73294a

 

Voir également les rares dépêches de presse internationales sur le groupe Bilderberg réunies par "La Science au XXIe Siècle".

 

-          -          -

 

bilderberg.jpg

 

Des exemples des discussions tenues dans le secret le plus total, les journalistes y étant interdit :

 

En 1999, se tenait la réunion des Bilderbergers du 3 au 6 juin au parc de Caesar Penha Longa dans la ville de Sintra au Portugal. Les ordres du jour de cette réunion ont été sensiblement les mêmes que ceux évoqués à la Commission Trilatérale dans une réunion qui précéda de peu celle ci, du 13 au 15 mars 1999 à Washington, ces deux organisations ayant des buts communs. Ceux-ci incluent un " sommet de la globalisation " réclamé par Peter D. Sutherland (Co-président, BP Amoco, Londres; Président et directeur de gestion, Goldman Sachs international; ancien directeur général de WTO/GATT). Sutherland a assisté à la réunion de Bilderberg en Ecosse au mois de mai de l'année 1998, à celle de la Trilatérale en mars 1999 et sa présence était prévue au Portugal.

Dans ces dernières déclarations, Sutherland insistait pour que "
les établissements supranationaux " contrôlent l'économie globale tout en dénonçant les nations qui " s'accrochent avec ténacité à leurs identités séparées " tout en réclamant " le partage de la souveraineté ". Dans le même état d'esprit, il a pu y avoir des appels renouvelés à l'ONU afin que cette dernière instaure une taxation directe des citoyens. Dans le passé, Bilderberg a proposé un prélèvement de l'ONU sur les voyages internationaux et sur l'extraction pétrolière.

Source : http://frenzy.chez.com/Bilderberger.htm

 

 

29.jpg

 

Je vous laisse apprécier la citation de David Rockefeller si vous doutez toujours des idéaux et de l’impact du Bilderberg et des autres clubs capitalistes :

 

"Il nous aurait été pratiquement impossible de développer notre plan pour le monde si nous avions été, pendant ces années, dans la lumière de la publicité. Mais le monde est plus sophistiqué et mieux préparé pour marcher vers un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale exercée par une élite intellectuelle et les banquiers du monde est certainement préférable à l'autodétermination nationale pratiquée au cours des siècles passés …"
David Rockefeller, membre permanent du club de Bilderberg, 1991

 

DavosKlosters_4c_fein.gif

 

Comme expliqué ici par Michael Gamma, le sommet de DAVOS n’est que la mise en scène des décisions prises au BILDERBERG et appliquées par la TRILATERALE, tout comme les discussions du G8 (notez le G maçonnique) :

 

 

Pour une histoire plus complete du Bilderberg : http://911nwo.info/2008/05/24/lhistoire-du-bilderberg-racontee-a-ycalvi-et-jfkhan/

On peut trouver ici un excellent Organigramme du Bilderberg et des entreprises qui sont affiliées. Voir également les participants français au Bilderberg de 1982 à 2000.

 

-          -          -

 

3336452153_5765bf8939.jpg

 

Crée en 1973, la TRILATERAL COMMISION (crée par Bilderberg et Brezinski) est l’organe exécutif du Bilderberg qui en applique l’agenda économique. Elle inclut également des représentants du Japon et de l’Asie du Sud-Est. La Trilateral Commission (site officiel) créée en 1973 à l'initiative des principaux dirigeants du groupe Bilderberg et du Council on Foreign Relations, parmi lesquels David Rockefeller, Henry Kissinger et Zbigniew Brzezinski

 

La Commission Trilatérale et les services publics français (I)
La Commission Trilatérale et les services publics français (II))

 

On soupçonne le Bilderberg d’être à l’origine et de piloter de nombreuses associations lobbyistes tenant le haut du pavé à Bruxelles, telles que l’EUROPEAN ROUND TABLE (cf. excellent article d’Agoravox : http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/bilderberg-co-le-lobbying-de-l-29446).

 

-          -          -

 

Enquête sur le Bilderberg (VO) par Alex Jones / Henry Makow :

 

 

-          -          -

 

Les articles sur le Bilderberg réunis par le site Questions Critiques :

 

> QC : INFILTRATION DANS LE BILDERBERG DE 2005 — Daniel Estulin
> QC : EPINGLE SUR LE BILDERBERG — Mark Anderson
> QC : BILDERBERG 2006 — Andrew Mayeda et Glen McGregor
> QC : LES GROSSES SURPRISES DU BILDERBERG 2006 — James P. Tucker Jr
> QC : BILDERBERG 2007 : BIENVENUE AUX JUSQU'AU-BOUTISTES — Estulin
> QC : 2009 : ce qu'ils complotent en Grèce
> QC : LA CLASSE DIRIGEANTE MONDIALE : LES MILLIARDAIRESEconomist
> QC : LE GOUVERNEUR DU TEXAS EST CONVOQUÉ AU BILDERBERG...

> QC : LE BILDERBERG A ENCORE FRAPPÉ — Pepe Escobar
> QC : VOYAGE À L'INTERIEUR DU "GLOBAL DOMINANCE GROUP"

> QC : LES MAÎTRES DU MONDE — Pepe Escobar

 

 

-          -          -

 

bilderberg.jpg

 

La qualité de membre du Bilderberg est croisée sérieusement par le Council on Foreign Relations, la Pilgrim Society, la Commission Trilatérale et la fameuse "Table Ronde" — un groupe d'élites britanniques, issues d'Oxford et de Cambridge, cristallisé dans le journal de l'empire homonyme, fondé en 1910. La Table Ronde — qui ne reconnaît pas non plus son existence en tant que groupe officiel — a appelé à une forme plus efficace d'empire global pour que l'hégémonie anglo-américaine puisse s'étendre sur tout le 20ème siècle. (http://questionscritiques.free.fr/Bilderberg/100505.htm)

 



LE CFR

 cfr4ud.jpg


Le CFR semble être le vrai gouvernement des USA : crée en 1921 c’est le club privilégié de tous ceux qui participent aux politiques économiques et étrangères, il agit comme un lieu de consensus et de lobbying et l’antichambre du congrès. Un grand nombre des membres du gouvernement Obama sont membres du CFR : Tom Vilsack à l'agriculture, Ken Salazar à l'intérieur, Robert Gates à la défense, Timothy Geithner au trésor, etc.

 

On peut lire à ce sujet Thierry Meyssan « Comment le Conseil des relations étrangères détermine la diplomatie US » sur le Réseau Voltaire.

 

On consultera également cette vidéo (en Anglais - source inconnue) sur l’histoire du CFR et sa stratégie de contrôle des médias, la prééminence du « Syndicat Rockefeller » :

 

<div><object width="420" height="339"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/x6keur" /><param name="allowFullScreen" value="true" /><param name="allowScriptAccess" value="always" /><embed src="http://www.dailymotion.com/swf/x6keur" type="application/x-shockwave-flash" width="420" height="339" allowFullScreen="true" allowScriptAccess="always"></embed></object><br /><b><a href="http://www.dailymotion.com/swf/x6keur">Paranoia ou realité, complot ou coalition? 1</a></b><br /><i>par <a href="http://www.dailymotion.com/Dolio-Keyok">Dolio-Keyok</a></i></div>

 

-          -          -

 

Michel Vernechet, un ancient resistant, explique les rouages de la veritable gouvernance, autour de société comme la société Fabienne, la Trilatérale, le Bilderberg, et leur projet européen.

 

<div><object width="420" height="339"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/x8yplu" /><param name="allowFullScreen" value="true" /><param name="allowScriptAccess" value="always" /><embed src="http://www.dailymotion.com/swf/x8yplu" type="application/x-shockwave-flash" width="420" height="339" allowFullScreen="true" allowScriptAccess="always"></embed></object><br /><b><a href="http://www.dailymotion.com/swf/x8yplu">L'Avis d'un Résistant Français</a></b><br /><i>par <a href="http://www.dailymotion.com/contrelapenseeunique">contrelapenseeunique</a></i></div>

 

 

L’UNION EUROPEENNE : UN PROJET OLIGARCHIQUE ?

 

 

drapeuro.JPG

 

 

Le président de l’UE choisit par le Bilderberg… une surprise ?

 

 

- "Van Rompuy favorable à un impôt « vert » européen"
http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2009-11-14/van-rompuy-se-devoile-sur-l-europe-737965.shtml

- "H. Van Rompuy se dévoile devant le groupe de Bilderberg"
http://www.rtbf.be/info/economie/m-van-rompuy-se-devoile-devant-le-groupe-de-bilderberg-lecho-de-tijd-160590

 


 

 

Dans son livre, The Great Chessboard [le Grand Echiquier], le Bilderberger Zbigniew Brzezinski salue "une Europe Occidentale … qui reste dans une large mesure un protectorat américain". Brzezinski insiste aussi sur le fait que "l'Europe doit résoudre le problème causé par son système de redistribution sociale", qui "freine l'initiative européenne". Le père de la Constitution Européenne n'est autre que le Bilderberger Valéry Giscard d'Estaing, qui se trouve être très proche de Kissinger.

 

 


-

545px-Blason_Union_europ%C3%A9enne.svg.p

 

Conférence de François Asselineau, président de l'UPR, sur « les impasses de l’Union Européenne ». Traite notamment des documents déclassifiés sur l’origine du projet européen.

 

 

Les 12 impasses de l'UE_2_de_7 - Les 12 impasses de l'UE_3_de_7 - Les 12 impasses de l'UE_4_de_7 - Les 12 impasses de l'UE_5_de_7 - Les 12 impasses de l'UE_6_de_7 - Les 12 impasses de l'UE_7_de_7


« Les commissaires de l'Union Européenne ne dépendent, en aucun cas, des citoyens européens, puisqu'ils sont nommés par le Conseil des ministres et ne sont donc jamais choisis par les électeurs. Pourtant, ils ont beaucoup plus de pouvoir que nos élus : députés, sénateurs et président. En effet, au fil du temps, la majorité des textes qui sont aujourd'hui votés à l'assemblée nationale sont désormais la transposition des directives provenant de la Commission européenne. Le parlement européen n'a que très peu de pouvoir sur la Commission Européenne, il peut seulement censurer son budget de fonctionnement. La Commission Européenne a un pouvoir législatif ET exécutif, chose totalement inconnue dans les démocraties parlementaires, où ce sont les députés qui votent les lois proposées par l'exécutif


Le fonctionnement de l'Europe est donc, dès l'origine, un système oligarchique, qui ne se voyait pas trop tant qu'elle ne s'occupait que d'acier, de charbon et d'agriculture, mais qui est désormais bien manifeste aux yeux des Européens. L'Europe, version Commission Européenne, est un projet économique pour maintenir et conforter les marchés des multinationales industrielles et financières au sein d'un énorme marché de consommateurs, ou devrait-on dire de veaux... 27 technocrates décident du sort de 400 millions d'Européens, sans avoir à rendre aucun compte aux citoyens de leurs décisions. Qui plus est, la Commission Européenne est chargée de négocier les traités commerciaux, pour le compte des États membres. C'est elle qui s'occupe des négociations avec l'OMC, ou le Codex Alimentarius, notamment. Les commissaires européens sont majoritairement des lobbyistes, issus du privé, qui ont comme mission de défendre les intérêts des cartels, des monopoles mondiaux. »


 


La démocratie en question :

 



Etienne Davignon, Cas d’école

-

Faisons maintenant connaissance d’un gros poisson : Etienne Davignon – (Étienne Davignon - Wikipédia). Extraits de l’article qui lui est consacré sur le site NosLibertés.org > http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/09/24/313

 

 

Etienne-Davignon.jpg


Étienne Davignon est un homme politique belge qui fut ministre des Affaires étrangères de la Belgique et gérait, notamment, les rapports du royaume belge avec son ancienne colonie pétrolière Le Congo, de 1969 à 1976. De 1974 à 1976 il est président de l'Agence Internationale de l'Énergie (émanation de l'OCDE).

Ensuite, Étienne Davignon a été commissaire de l'Union Européenne pour les marchés industriels, l'union douanière et les affaires industrielles, pendant la Commission de Jenkins de 1977 à 1981. De 1981 à 1985, il était commissaire de l'Union Européenne aux affaires industrielles et à l'énergie, pendant la Commission Thorn, et vice-président de la Commission européenne.

Aujourd'hui, Étienne Davignon, l'ancien commissaire européen, soucieux du bonheur des peuples européens est : - Membre de la commission Trilatérale, du groupe de Bilderberg, depuis 1974, et du club Le Siècle. - Président de l'ERT, The European Round Table, la Table Ronde des Industriels Européens le plus gros centre de lobby à Bruxelles qui regroupe les multinationales européennes et américaines. - Président du CSR Europe, un centre de lobby qui regroupe 80 multinationales. - Membre de la fondation Ditchley (Fondation Ditchley, Wikipédia) (organisme assez secret qui œuvre au rapprochement des industriels, des financiers et des politiques de l'Angleterre et des États-Unis). - Membre du directoire du think tank Centre for European Policy Studies (boîte à idée néolibérale). - Président de Friends of Europe un organisme de lobbying qui regroupe des multinationales européennes et américaines. Center For European Policy Studies, Friends of Europe, Fondation Spaak (fondateur)… Union minière du Haut Katanga (UMHK), de la Compagnie Maritime Belge, de la Compagnie des wagons-lits, Recitel, SN Airholding. Vice-président d’Accor, Arbed, Tractebel, Fortis Belgique, Umicore, Sibeka. Membre du conseil d'administration de Anglo American Mining, Gilead Sciences, ICI, Pechiney, Foamex, Kissinger Associates, Fiat, Suez, BASF, Solvay, Sofina, Recticel, CMB, Cumerio SN Brussels Airlines, BIAC, Pétrofina, Real Software. - Au conseil d'administration de : Anglo American Mining (producteur anglo-saxon de charbon) Gilead Sciences (créateur du Tamiflu), ICI (fabricant anglais de produits chimiques), Pechiney (groupe français transformateur d'aluminium racheté par le canadien Alcan), Foamex (fabricant australien de produits en plastique), Kissinger Associates (cabinet de consultants pour multinationales, créée par le « tristement célèbre »Henry Kissinger), Fiat (fabricant de voiture italien), Suez (groupe franco-belge intervenant dans le domaine de l'électricité), BASF (L'un des piliers du sinistre IG Farben), Solvay (groupe chimique Belge), Sofina (société d'investissement belge), Recticel (société belge de produits chimique et plastique), CMB (groupe de transport maritime belge), Cumerio (société belge œuvrant dans le cuivre) SN Brussels Airlines (société belge de transport aérien), BIAC (Banque Internationale pour l'Afrique au Congo...), Pétrofina (société belge pétrolière, rachetée récemment par Total), Real Software (société informatique américaine).

 

1964-69 : chef de cabinet de Paul Henri Spaak et de Pierre Harmel  1974-77 : 1er président de l’Agence Internationale de l’Energie. 1988-2001 : président de la Société Générale de Belgique, qui fusionne avec Tractebel (2003), puis président de Suez-Tractebel.

2004 : nommé ministre d’Etat (honorifique) par le Roi de Belgique Albert II

En novembre 2007, Étienne Davignon a été nominé au prix du pire lobbying de l'Union européenne 2007 (un prix organisé par quatre ONG européennes : Corporate Europe Observatory, SpinWatch, LobbyControl, Les Amis de la Terre), pour le fait qu'il conseille le commissaire européen Louis Michel sur les questions de développement en Afrique, alors même qu'il siège au conseil d'administration de Suez, une multinationale qui cherche à s'ouvrir de nouveaux marchés en Afrique.

 

Bilderberg (1974), dont il est président honoraire depuis 1999.


 

On peut l’entendre par ailleurs minimiser l’importance du groupe de Bilderberg :

 

 

 

Nelly Kroes

-

h_4_ill_1126056_d4ee_kroes_785276.jpg

 

Ces commissaires qui nous gouvernent… (A voir !) : sur Barroso, Nelly Kroes…

 

<div><object width="420" height="339"><param name="movie" value="" /><param name="allowFullScreen" value="true" /><param name="allowScriptAccess" value="always" /><embed src="" type="application/x-shockwave-flash" width="420" height="339" allowFullScreen="true" allowScriptAccess="always"></embed></object><br /><b><a href=""></a></b><br /><i>par <a href="http://www.dailymotion.com/"></a></i></div>

 

Commissaire EU, empêche Villepin de passer au protectionnisme > décret anti-OPA ?

A siégé aux CA de : Lockeed Martin, Mc Donald… elle a détenu un mandat d'administrateur dans 43 grandes entreprises (Thales, Volvo, Lucent Technologies, etc.) et siégé au board de 12 entreprises européennes. Elle a également été mise en cause aux Pays-Bas pour la gestion de son patrimoine immobilier et des relations d'affaires peu claires avec le promoteur Jan-Dirk Paarlberg.


Jean Claude Trichet

-

trichet0.jpg

 

Jean-Claude Trichet - Wikipédia - 1978 : conseiller technique de Giscard à l’Elysée - 1986 : directeur de cabinet de Balladur, puis directeur du Trésor - 1993 : gouverneur de la Banque de France - 2003 : président de la BCE (après Wim Duisenberg) - 2007 : personnalité de l’année selon le Financial Times pour sa gestion de la crise des subprimes, 2008 : recoit le 10eVision Pour l’Europe Award, commandeur de la légion d’honneur, officier de l’ordre national du mérite. Membership : Le Siècle, Institut Aspen France, Institute for International Economics. Bilderberg 1995, 1999, 2000, 2001, 2003, 2004 et 2005.- Mis en cause dans l’affaire du Crédit Lyonnais - ENA, promotion « More »,


Thierry De Montbrial

-

montbrial.jpg

 

(Thierry de Montbrial - Wikipédia) Bilderberg 2005, 2006, 2009 - Fils de François DM, inspecteur général de la BF - Diplomé de Berkeley (Californie) - Dirigea le Centre Analyse et Prévention (CAP) du ministère des affaires étrangères, avant JL Gergorin. 1976 : Bilderberg

1979 : Fondateur de l'IFRI (Institut français des relations internationales, publication : Ramsès)

 


Pascal Lamy

-

jpg_h_9_ill_649704_lamy130505-b2315.jpg

 

(Pascal Lamy - Wikipédia) - ENA promo Blum

1981-84 : conseiller de Delors et de Mauroy 1985-94 : membre du comité directeur du PS 1984-94 : directeur de cabinet de Delors, alors pdt de la Commission EU.- 1995-99 puis 2002-05 : membre du Mouvement Européen - 1994-99 : pdt du Crédit Lyonnais (privatisé en 1999) - 1999- ? : commissaire européen au commerce sous Romano Prodi. 2005 : directeur de l’OMC. Membre du Board de l'Institute for East West Studies jusqu'en 1995, dont le président d'honneur est GW Bush Sr. Membre du Conseil d'administration de ODC (Overseas Development Council - Washington) jusqu'en septembre 1999.De 1996 à 1998 inclus, Pascal Lamy fut membre de la branche Europe de la RAND Corporation (RAND Europe Advisory Board). Bilderberg 2000, 2001, 2003 et 2005 - Président d’honneur de l’IFRI et de Notre Europe (fondé par Delors), membre de Friends for Europe, de Transparency International, du Siècle. Président de la Commission Prospective du MEDEF jusqu'en septembre 1999 - membre du Comité d'orientation scientifique de l'association fondée par Michel Rocard et Dominique Strauss-Kahn, À gauche en Europe. Il est également membre du Conseil d'Orientation de l'association En Temps Réel. A œuvré pour l’AMI et pour l’AGCS.